Pour chaque âge des besoins spécifiques

Nourrissons

L’ostéopathie concerne tous les bébés. Partant du constat que la naissance est, d’un point de vue ostéopathique, traumatique pour le nourrisson, le rôle du patricien apparait comme clé dans la bonne croissance de l’enfant.

Ainsi depuis plusieurs années, de plus en plus de parents sont amenés à consulter un ostéopathe pour leur nourrisson, et ce, même si ce dernier n’a pas de problème particulier. Un suivi pédiatrique ostéopathique est important notamment pour « voir si l’enfant se développe bien, physiquement et par rapport à son métabolisme : vaccins, alimentation… », les visites seront calquées sur les étapes importantes du développement psychomoteur du bébé (1er mois, 4-5 mois, 8-9ème mois, 12 mois et 18 mois). Puis 1 à 2 fois par an hors problème particulier.

Exemple de motifs de consultation

  • Quand le travail a été très long ou trop court (moins de deux heures) ;
  • En cas de grossesse gémellaire ;
  • Si la présentation s’est faite par le siège, par la face ou par le front ; ou césarienne
  • Après une forte traction sur la tête ; ou utilisation de matériel (forceps, ventouse, spatule)
  • Quand bébé est crispé (bras et/ou mains raides);
  • Quand bébé est atone et a du mal à tenir sa tête ;
  • Quand bébé pleure tout le temps ;
  • Quand bébé dort très peu ;
  • Quand bébé régurgite, ne digère pas bien met du temps à téter ;
  • Quand bébé présente une asymétrie au niveau du crâne comme un aplatissement ;
  • Quand bébé tourne la tête toujours du même côté ;
  • Quand bébé a des troubles ORL à répétition (otites, bronchites…) ;

Déroulé d’une séance

Globalement les étapes de la séance sont les mêmes que pour un adulte avec l’anamnèse (avec le carnet de santé de bébé), les tests et le traitement.

Un examen très doux des différentes mobilités physiologiques (crâne, sacrum, abdomen…) détectera aisément les dysfonctions mineures. Par une correction manuelle appropriée, toujours en douceur, et ainsi permettre à votre bébé de bien démarrer dans la vie.

Enfants

L’enfant subit de grandes modifications structurales au cours de la croissance d’où l’importance d’un suivit régulier pour vérifier que tout va bien. De plus il est important de consulter dans le cas de traumatisme ou lors de plaintes régulières de l’enfant.

En effet des chutes, même anodines, peuvent être à l’origine de sommeil perturbé, d’affection ORL, de troubles de l’humeur (colère exacerbée, agitation…), trouble de la digestion, trouble de la statique et de la posture

L’ostéopathie et l’orthodontie

À l’heure actuelle, de plus en plus d’enfant portent un appareillage. L’ostéopathie peut travailler en parallèle du traitement orthodontique pour maximiser le confort de l’enfant et la réussite du traitement. L’appareillage exerce des forces de contraintes importantes sur les structures osseuses de la face et donc du crâne.

Ces contraintes peuvent être à l’origine de maux de tête, de troubles visuels, de cervicalgies, de troubles de l’humeur et de difficultés de concentration. Un suivi ostéopathique régulier au cours des soins dentaires est nécessaire pour pallier à ces maux, contrôler et guider les réactions du crâne et du corps.

Adultes

Lors d’un traumatisme (chute, choc, accidents), une plainte particulière (digestion difficile, sommeil perturbé, affection à répétition comme les sinusites, migraine, tendinite…). Mais aussi en prévention 2 à 3 fois par an pour maintenir l’état de santé.

Femmes enceintes

L’Ostéopathie permet une prise en charge douce pour la femme enceinte et ne présente pas de danger pour bébé.

Elle vous apporte une aide pour surmonter certaines difficultés liées à la grossesse :

  • 1er TRIMESTRE : on ne voit rien mais il se passe beaucoup de chose, ce sont les mois les plus fatigants pour maman. A ce moment le traitement consistera à une « révision » globale pour rétablir l’équilibre physiologique et postural et ainsi permettre une bonne adaptation physiologique tout au long de la grossesse. L’ostéopathie pourra aider en cas de nausée et/ou vomissement.
  • 2ème TRIMESTRE : la priorité c’est de donner de la place au bébé car le manque d’espace peut engendrer des douleurs multiples pour la maman (articulaire, ligamentaire, infection urinaire, remontée acide, disjonction de symphyse…)
  • 3ème TRIMESTRE : vérifier la bonne mobilité du bassin et du sacrum, ainsi que la souplesse du périnée pour aider à l’accouchement. Sciatalgie…
  • POST PARTUM : une visite après accouchement permet de rétablir équilibre au niveau du bassin (d’autant plus s’il y a eu utilisation de spatule), de l’abdomen et du corps plus globalement.

Seniors

L’Ostéopathie en suivit régulier permet de soulager certaines affections liées à l’âge, comme l’arthrose, en redonnant de la mobilité aux structures anatomiques mais plus globalement au corps.

Chez les séniors un suivit ostéopathique permet la prévention, pour préserver son capital santé, mais également l’entretient de se dernier en minimisant les effets de pathologies préexistantes.

L’ostéopathie pourra également intervenir lors d’un trouble ponctuel lié à un choc, un traumatisme ou un blocage physiologique.

Sportifs

Il est important d’adapter la fréquence du suivit ostéopathique à l’intensité et à la fréquence de votre activité sportive. Ce suivit vous permettra de maintenir votre état d’équilibre et de santé pour éviter toutes pertes de mobilité. Ces dernières étant la cause de divers symptômes (allant de la contracture à la douleur chronique).

L’accompagnement en ostéopathie vous permettra de maintenir voire d’améliorer vos performances.